suivi d'un extrait de

GEORGES RODENBACH
de Charles Guérin


poèmes tirés à 88 exemplaires
dont 11 sur papier népalais,
couverture en papier népalais

36 PAGES | 21 x 10,5 CM
ISBN : 978-2-9562758-3-1
PRIX : 13€


Ah ! ces bords frais des yeux où dors un sable blanc,
Mon âme, triste du départ, y temporise,
Prétextant la marée ou l’absence de brise,
Et s’y dorlote encore une minute à voir
Tant de reflets parmi ces bords de nonchaloir,
Puis démarre vers la haute mer des prunelles...
Mais quel monde nouveau, quels pôles sont en elles,
Et qu’est-ce qu’on rencontre au bout des yeux quand on
S’enfonce par delà leur ligne d’horizon ?.


Publié un an après Bruges-la-Morte, le Voyage dans les Yeux reste un recueil peu connu dans l’œuvre de Georges Rodenbach. Cependant, par son sujet, cette suite de poèmes est pour lui l'occasion rêvée d'épouser ce que syncrétise le regard, ce qui lui permet de perfectionner en toute liberté les tournures aiguës et fluctuantes qui caractérisent son écriture. Avec ses descriptions toutes en nuances, son exploration minutieuse des paysages sensitifs logés au creux de la rétine, le Voyage dans les Yeux s'affirme comme la première synthèse du style de son auteur.

Le recueil est présenté dans sa version originale, conformément à la première édition de 1893.