texte tiré à 54 exemplaires
sur papier cœur-de-nielle
et sous couverture roselière

 

24 PAGES | 21 x 10,5 CM
ISBN : 978-2-9562758-2-4
PRIX : 13€


— Il ne dort jamais ! reprit M. de la Hogue ; ni moi non plus. Mon cœur ne dort jamais. Je connais le sommeil, j’ignore l’inconscience. Mes rêves sont tellement la continuation de mes pensées du soir, et, le matin, je renoue si logiquement mes rêves à ma pensée, que je ne me souviens pas d’avoir cessé de nager en pleine clarté intellectuelle pendant une heure, depuis trente ans. Et à quoi je songe ainsi durant les interminables heures de ma vie ? À rien, ou plutôt à des négations, à ce que je n’ai pas fait, à ce que je ne ferai pas, à ce que je ne ferais pas, même si la jeunesse m’était rendue. Car, je suis ainsi, je suis celui qui n’a jamais agi, qui n’a jamais levé le doigt vers l’accomplissement d’un désir ou d’un devoir. Je suis le lac qu’aucun vent n’a jamais ridé, la forêt qui n’a jamais brui, un ciel introublé par les nuages de l’action.


Sur le seuil est un texte de Remy de Gourmont qui a la particularité de concentrer une grande partie de ses obsessions. Au château de la Fourche, lieu symbolique et sans âge, la discussion entre le marquis de la Hogue et le narrateur prend des atours de confession pour se transformer en dialogue philosophique. La fascination se mêle à la métaphore et Remy de Gourmont offre un regard précis sur l'idéalisme où, non sans ironie, l'esprit règne et rayonne de toutes ses hantises.